Pourquoi un business plan n'est jamais gratuit ?

L'élaboration du business plans représente l'étape la plus encombrante dans la longue démarche de la création d'entreprises. Toutefois, ce dossier joue un rôle prépondérant aux succès du projet entrepreneurial. Certains entrepreneurs optent alors pour une sous-traitance de la tâche. D'où le coût, souvent onéreux, du business plan.


Le montant de l'étude de marché

Le business plan contient obligatoirement une étude de marché. Cette évaluation repose sur le projet ainsi que son ampleur, son caractère innovant et la concurrence. De plus, la complexité de l'étude dépend de la spécificité du projet. Généralement, les coûts d'une étude complète et sérieuse atteignent 8 000 euros. C'est d'ailleurs, pour cette raison que les entreprises de grande envergure instaurent des services marketing spécialisés dans ce domaine. Toutefois, cette étude est capitale pour démontrer la pertinence du projet.


Cependant, d'autres solutions abordables existent pour les projets à moyen terme. Effectivement, certaines écoles de commerces et Instituts Universitaires de Technologies proposent les services des universitaires pour la réalisation des études du marché au tarif abordable. Les universitaires, assistés par leurs instituteurs, allouent leurs services aux clients. Ces derniers, peu exigeants, acceptent une réalisation moins pointue d'un travail en échange d'un service à coût réduit entre 500 et 1 500 euros.


Le coût du business plan

L'élaboration du business plan même est payante, mais le tarif semble plus abordable. Effectivement, la réalisation du dossier par un comptable, un avocat d'affaires ou un consultant spécialisé en création d'entreprises coûte entre 1 000 euros et 4 000 euros. Toutefois, le prix varie selon la difficulté du projet. Assurément, la création d'entreprises individuelle réclame un coût de 4 000 euros tandis que la création d'une société industrielle de grande envergure nécessite un business plans plus solide et plus complexe.


Cependant, l'ultime alternative reste le business plan fait maison. À défaut de moyen financier, l'entrepreneur peut s'essayer lui-même dans la rédaction du plan d'affaires. Cette solution permet toutefois d'estimer personnellement la valeur du projet et d'apporter une touche singulière au dossier. De plus, de nombreux modèles de business plan et conseils pratiques sont à disposition sur la toile. De surcroît, des programmes informatiques spécialisés dans le plan d'affaires sont téléchargeables en ligne.


Le recours au service d'un tiers

En pratique, l'élaboration du business plan s'avère plus ardue. De plus, sa rédaction demande une connaissance pointilleuse dans le domaine de l'entrepreneuriat. D'ailleurs, l'inexpérience engendre une perte de temps considérable. Par conséquent, les services extérieurs sont indispensables pour établir un business plan de qualité. Les consultants ou les experts comptables proposent une solution complète (prévisionnel financier et rédaction) à 150 euros HT ou un prévisionnel financier à 500 euros HT.


Une fois l'élaboration du business accomplie, l'entrepreneur entame une recherche des investisseurs potentiels. Il a également l'obligation d'étudier les meilleures offres d'accompagnements pour mener à bien son projet. D'ailleurs, le succès du projet repose sur l'image véhiculée par le business plan et un investissement adapté. Justement, la compagnie Iron Group accompagne et assiste les startups dans tous les secteurs sous forme d'un abonnement digital. Iron Group (découvrez l'entreprise en cliquant sur le lien suivant : http://www.reseau-entrepreneurs.fr/meet-iron-group/) propose également un financement de 5 ans, à travers sa filiale Iron Capital, pour les projets innovants en ligne.